PhGuilbert

PhGuilbert

"Digital Survivor" du siècle dernier, couteau suisse chevronné du marketing, de la communication et de la transformation digitale, curieux chronique accro à la créativité et l'innovation...

Recevez ma newsletter

Manifesto

Pour inaugurer mon blog avec son tout premier article, j’aurais pu partir bille(t) en tête sur une problématique webmarketing ou causer transformation digitale des entreprises… Finalement non. Commençons par le commencement, avec un billet un peu spécial, qui au final devrait être utile autant à vous, lecteurs, que moi, humble auteur de ce blog : le Manifesto de ce blog.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Manifesto ? Quesaco ?

Premier point : j’ai choisi d’utiliser le mot italien, d’abord parce qu’il sonne mieux à mes oreilles, et puis, avouons-le, je suis certainement influencé par mes lectures anglophones qui utilisent largement ce terme ;p

Un Manifeste “est une déclaration écrite et publique par laquelle un gouvernement, une personne, un parti politique ou un courant artistique expose un programme d’action ou une position, le plus souvent politique ou esthétique”.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste

Ce principe a été largement décliné en matière de communication d’entreprises :

“Un manifeste de marque est une proclamation, le plus souvent écrite, par laquelle une marque affirme une prise de position se traduisant par un engagement, un respect de valeurs ou une opinion. […] L’appellation de manifeste est alors utilisée pour attirer l’attention sur ce qui n’est en fait qu’une promesse de marque reprise éventuellement dans le cadre d’une nouvelle signature.”

https://www.definitions-marketing.com/definition/manifeste-de-marque/

Par extension, les Manifesto fleurissent aussi sur les blogs. Ce qui, en l’occurrence, me semble loin d’être idiot, voire carrément utile puisque cela permet de formaliser une ligne éditoriale… Et donc de permettre aux visiteurs du blog de vérifier rapidement s’ils y trouveront des informations intéressantes et/ou utiles. Par la même occasion, ce Manifesto devient un excellent outil pour le blogueur, lui rappelant au fil du temp le cap qu’il s’est fixé en ouvrant son blog, comme l’explique clairement Chloedigital.com :

“Le manifeste de votre blog doit vous aider à vous faire une meilleure idée de ce que vous faites et de la raison pour laquelle vous le faites. Considérez-le comme votre roadmap vers vos objectifs business en matière de blogging, tout en étant un outil pour expliquer à votre public comment il peut tirer profit de la visite de votre site”.

https://chloedigital.com/5-key-points-to-include-in-your-blog-manifesto/

Puisque nous savons plus précisément ce qu’est un Manifesto, et bien manifestons maintenant !

Ce que je suis

Philippe Guilbert

Un blog, par essence, est un journal personnel. Il me semble donc logique de démarrer ce manifesto avec une présentation de l’auteur. En l’occurrence… moi ;p. L’idée n’est pas de vous dérouler ici mon CV (s’il vous intéresse, vous en trouverez une version numérique “augmentée” ici), mais plutôt de vous éclairer sur qui je suis, ce qui me motive, me passionne… et qui aura immanquablement une incidence sur ce que vous pourrez lire sur ce blog !

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que j’ai baptisé l’une des premières rubriques du blog “l’imparfait du subjectif” : je compte bien profiter de cet espace pour partager avec vous des avis et réflexions personnelles, donc subjectives. L’idée étant de ne pas vous les asséner de manière trop péremptoire. Ni de les faire passer pour des vérités indiscutables.
Au contraire : j’assume d’entrée de jeu la subjectivité de mes futurs billets et j’espère qu’ils engendreront des discussions avec ceux qui le souhaiteront. En toute sérénité et toujours avec correction, bien entendu ;p

Allez c’est parti pour le grand déballage :

J’ai 46 ans et j’assume, merci

Le terme “senior”, plutôt nouveau pour moi, ne me dérange pas plus que ça s’il se réfère aux quelques années d’expériences que j’ai accumulées. Un peu plus s’il sert de case ou de critère automatique servant à préjuger d’un certain comportement, de certaines compétences (ou incompétences). Et oui, je suis un marketeur qui n’aime pas les cases – au moins lorsque l’on parle d’êtres humains !

En parlant de cases, je suis à l’aune de ma date de naissance un représentant de la génération X, bref un vénérable ancêtre des générations Y, Z et autres Millenials… Vous aurez peut-être déjà compris que je ne goûte que très peu ces histoires de “générations”. J’en réfute même carrément leur pertinence. Je vous invite à lire cet article, qui résume assez bien mon point de vue sur la question : opposer millenials et baby boomers c’est du bullshit

Smells like teen spirit

Je ne suis pas un Digital Native, mais un Digital Survivor

Oui, j’ai écouté des cassettes audio sur mon walk-man, j’ai téléphoné sur des appareils à fil et à cadran, j’ai envoyé et reçu des fax, j’ai installé des logiciels à coup de dizaines de disquettes, à mes oreilles résonne encore la douce mélodie des modem 56K… Ce qui ne m’empêche pas de travailler aujourd’hui dans le digital et de conseiller des entreprises dans leur transition numérique.

J’ai même le culot de penser qu’il s’agit d’un avantage : Sur un domaine numérique en constante ébullition, jamais à l’abri d’une nouvelle révolution, j’ai – de facto – déjà démontré ma capacité de survie/d’adaptation !
Par ailleurs, cette mémoire des “temps anciens” (vous savez ceux que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître ;p) me confère assez de lucidité pour discerner les réinventions de l’eau tiède ou de la roue qui arrivent parfois bien enrobées de nouvelles technologies… Il est d’ailleurs fort probable que ce blog héberge au fil du temps quelques remises en perspective de cet ordre !

Je suis un touche à tout du marketing, de la communication et du digital.

Cette caractéristique tient autant, je le pense, de l’inné que de l’acquis.

De l’acquis, car je n’ai pas passé mes 20 ans d’expériences professionnelles sur le même métier, loin de là : tout en restant dans le vaste périmètre du marketing et de la communication, j’ai été tour à tour journaliste en presse pro, chef de projet web, responsable de business unit, rédacteur en chef, responsable marketing et même fondateur de startup. Ce parcours m’a permis de travailler (de manière très opérationnelle et bien souvent très approfondie) presque toutes les facettes du marketing, du digital et de la communication.
Je suis particulièrement fier de cela car selon moi, cette “culture générale” est essentielle pour concevoir et mettre en oeuvre les réponses les plus efficaces et les plus adaptées aux demandes de mes clients (qui tournent fondamentalement autour du développement de leur activité).

Et du côté de l’inné alors ? Et bien, le fait que j’aie obtenu un diplôme d’ingénieur (en agriculture !) pour démarrer ma carrière comme… journaliste en est une parfaite illustration : le journalisme révèle chez moi mon plaisir (et mes capacités) à appréhender des situations, souvent complexes, et à restituer l’essentiel de manière claire et compréhensible par le plus grand nombre. Quand au côté ingénieur, son rôle fondamental n’est ni plus ni moins d’identifier des problématiques et de trouver puis mettre en oeuvre des solutions adaptées. Bref, dans les deux cas, on est dans la compréhension de situations complexes, avec beaucoup de facteurs différents à appréhender et dans le remuage de méninges pour en sortir des solutions concrètes, simples et efficaces (qu’il s’agisse d’un article pour transmettre l’information, d’une stratégie ou d’un projet). Et ça, ça me plaît vraiment beaucoup !

Couteau suisse marketing communication et digital

Je ne me revendique pas comme un expert

D’abord parce que je trouve le terme de plus en plus galvaudé (et pas seulement dans l’univers digital). Pas impossible d’ailleurs que je consacre un billet sur le sujet.
Ensuite parce que je viens de vous expliquer que je préfère assumer un statut de généraliste du marketing, de la communication et du digital. Je ne vais quand même pas commencer à raconter tout et son contraire dans le Manifesto de mon blog ;p
Enfin car je ne souhaite pas tenir un discours d’expert sur ce blog. Avant de devenir (un jour peut-être) artificielle, l’intelligence est collective. J’en suis convaincu. En partageant avec vous sur ce blog des informations, des avis et des clés de compréhension concernant le web marketing ou la transformation digitale, j’espère bien participer à mon humble niveau au développement de cette intelligence collective !

Créatif ascendant pragmatique

Un ingénieur créatif ? Ca existe vraiment ? Et bien oui ! J’ignore si nous sommes nombreux, mais de mon côté je revendique cette double étiquette. Remarquez tout de même que je demeure parfaitement cohérent avec ma présentation en tant que “touche à tout” !
Ca remonte maintenant à loin, mais durant mes études, j’ai beaucoup pratiqué la BD. Même si je n’ai pas ressorti mes cartons à dessin depuis longtemps, je pense avoir conservé un petit coup de crayon qui peut s’avérer utile à certaines occasions, même professionnelles. Ainsi qu’une certaine appétence pour les arts graphiques.

Musique

La musique est une autre de mes passions et voilà presque 15 ans que je tourne dans les troquets et café-concerts bretons (pas loin de 70 concerts je pense) avec mon petit groupe de rock.
Mais pourquoi donc je vous raconte ça ici ? Tout d’abord pour vous permettre de mieux cerner l’auteur de ce blog… Et parce que, dès que j’en aurai l’occasion, je ne me gênerai pas pour saupoudrer mes billets d’un soupçon de créativité ;p

Ce que je compte bien raconter sur ce blog

Bon ! Si vous êtes encore là, vous me connaissez mieux. Et vous commencez peut-être à avoir une idée un peu plus précise de ce que vous allez pouvoir lire sur ce blog.
Fondamentalement, mon ambition à travers ce blog est de contribuer – à mon humble mesure – à aider les professionnels à mieux appréhender ce que le numérique, le (web) marketing et la communication peuvent apporter à leur business. Parce que je suis foncièrement convaincu que ces domaines recèlent des trésors de croissance, encore trop souvent ignorés ou mesestimés dans beaucoup d’entreprises.

De fait, vous aurez compris que m’adresserai d’abord aux personnes qui ne sont pas des spécialistes de ces domaines. Dans ce cadre, je ferai tout mon possible pour délivrer des articles compréhensibles par un maximum de personnes (sans tomber dans la simplification excessive, là est le vrai défi !).
Mais je ne suis pas sectaire comme garçon : si tu es un expert en webmarketing ou gourou de la transformation digitale, tu devrais quand même trouver dans ce blog quelques informations intéressantes, si ce n’est quelques sujets de discussion ;p

Comment tenir cet ambitieux objectif ?

En essayant de varier les types d’articles au maximum : commentaires d’actualités, cas pratiques, Avis et réflexions personnelles, mais aussi, je l’espère, quelques interviews de temps en temps, des tests d’outils ou de techniques, etc. Et pourquoi pas l’intervention d’autres personnes ? si vous pensez pouvoir rédiger un billet sur les thématiques de ce blog, n’hésitez pas à me contacter pour en discuter.

Petite remarque concernant le ton

Certes, je compte bien faire appel à mes quelques années d’expérience journalistique pour vous délivrer l’information la plus claire possible, avec rigueur et déontologie (recoupement des informations autant que possible, sourcer comme il se doit les citations, etc.)
Mais il s’agit d’un blog. Aussi me permettrais-je un ton un peu plus personnel. L’écriture de ce Manifesto en est un premier exemple d’ailleurs. Comme il s’agit d’une première pour moi, il est possible que ce ton évolue, s’affine (ou pas d’ailleurs) au fil du temps. Si, à la lecture de ce blog, vous avez des remarques à me faire sur ce sujet, n’hésitez pas : je suis preneur de vos retours (bon, sauf si c’est pour me déballer un tombereau de méchancetés évidemment !).

Séquence transparence

Je conclurai ce Manifesto avec cette précision qui me semble particulièrement importante :

Oui ce blog est une section du site pguilbert.com ,présentant mon activité de consultant/responsable webmarketing & transformation digitale externalisé.

Oui j’y publierai des articles consacrés au web marketing, à la communication et la transition numérique des entreprises. Si ces publications m’aident indirectement à développer mon activité professionnelle, tant mieux. En clair, si la lecture de mes billets donnent envie à certains de démarrer une collaboration, je n’y verrai aucune objection ;p

Mais ça ne veut pas dire que la promotion de mon activité de consultant soit L’objectif principal de ces publications. Concrètement, la rédaction de chaque billet sera d’abord motivée par l’intérêt que j’aurai supposé pour le lecteur, et non pas pour améliorer mon positionnement sur tel ou tel mot-clé ou thématique.
De la même manière, je n’envisage en aucune manière d’en profiter pour glisser dans chaque billet de sympathiques CTA pour vendre mes prestations. Je ne cacherai pas mon activité professionnelle, mais je ne le rabacherai pas à chaque paragraphe non plus !

Bref le but de ce blog est d’informer, discuter et échanger sur le marketing et la transformation digitale. Point barre.

Et bien bloggons maintenant !

Ca y est, vous êtes arrivés à la fin de ce Manifesto. Au final, je ne sais pas si j’ai respecté les règles habituelles pour ce type de document. Mais une chose est sûre : vous en savez beaucoup plus sur moi et les objectifs que je me suis fixés pour ce blog.
A vous il ne reste plus qu’à vérifier, au fil de mes publications, si je respecte ces engagements. Comptez sur moi pour faire de même !

Bon, ça n’est pas tout ça, mais maintenant j’ai des articles à rédiger… A très bientôt !

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
id quis, id, quis vulputate, leo. vel, ante.